Accord général sur le commerce des services (AGCS)

23 novembre 2005

L’Accord général sur le commerce des services (AGCS) vise la marchandisation et la libéralisation de tous les secteurs des services, y compris les services publics: l’éducation, la distribution et la gestion de l’eau, les transports en commun, les parcs naturels… Seuls sont exclus la défense, la justice, les services administratifs des pouvoirs centraux et locaux. Cet accord consiste aussi à éliminer les « entraves au commerce », y compris certaines réglementations nationales et locales qui couvrent des aspects éthiques, sociaux, sanitaires, environnementaux ou culturels. (selon Globo)

Un commentaire sur “Accord général sur le commerce des services (AGCS)”

  1. [...] Nous ne voulons pas supprimer l’OMC. Nous voulons que les intérêts des pays en voie de développement soient soutenus et protégés. Regardez les discussions actuelles au sujet du secteur des services (Voir AGCS dans glossaire). Dans l’accord actuel se trouve une règle qui permet en théorie à des pays de libéraliser selon leurs besoins. Et ils peuvent limiter ce processus pour se protéger. L’Europe veut supprimer cette règle. Cela ne peut donc pas avoir lieu ! Les problèmes des pays en voie de développement doivent être traités en priorité. [...]

Laisser une réponse