Echange de permis d’émissions entre entreprises

13 avril 2006

Imaginons que l’on demande à toutes les entreprises de diminuer leurs émissions de 10% en 2 ans.
L’entreprise A n’a pas de problème pour cela. En fait, elle pourrait même aller assez facilement jusqu’à 20% de réduction : c’est un fabricant de biscuits et elle est en train de passer du pétrole au gaz pour chauffer ses fours.
L’entreprise B va avoir beaucoup de mal à faire mieux que 5%, quels que soient ses moyens financiers : c’est un fabricant de verre, et il faudrait pour cela qu’il remplace totalement ses lignes de production et cela nécessite au moins 3 ans.
L’idée du permis négociable est que l’entreprise A et l’entreprise B « s’arrangent entre elles » pour que le résultat de A+B soit effectivement une baisse de 10%. Concrètement, A va « vendre » à B les économies que A peut faire facilement et B très difficilement.

Exemple donné par Jean-Marc Jancovici

Laisser une réponse