Sans abri

20 septembre 2005

Sans abri : Est considéré comme sans abri celui qui vit dans la rue, dans un immeuble squatté, dans une maison d’accueil, chez une personne qui l’héberge provisoirement, en prison, dans une communauté pour sans-abri.

2 commentaires sur “Sans abri”

  1. [...] Il faut que le pouvoir public puisse obliger le propriétaire à mettre son bien sur le marché. Ne fut-ce que pour des questions urbanistiques : ce serait une aberration de construire de nouveaux immeubles en feignant d’ignorer ce parc vide. Plus fondamentalement, le droit au logement doit primer sur le droit de propriété. Quant à la Loi Onkelinx sur la réquisition des immeubles abandonnés, il est faux de dire qu’elle est inapplicable. Ce sont les communes qui refusent de l’appliquer, ce qui est différent. Pourquoi ? D’abord parce que ce ne sont pas les pauvres, les minimexés qui rapportent des sous à la commune, mais bien les classes moyennes. Ce sont donc ces dernières que les communes incitent à venir s’installer sur leur territoire et certainement pas les plus démunis. Ensuite parce que fournir un domicile à un sans abri équivaut à lui accorder le minimex, le premier étant une condition sine qua non du second. Pensez-vous que cela soit dans l’intérêt financier de la commune ? [...]

  2. scohy dit :

    je viens de voire en france qu un monsieur c etait bouger pour obtenire une voie desafectee pour les sans abris et des locaux aussi reamenager pour les nuit avec un suivi pour ceux ci je sais que c est temporaire mais pourquoi par ici ne pas le faire l emision de ce dimanche sur la 2 francaise etait tres interressante et je pense qu il y a plus a faire pour les sans abris bien a vous

Laisser une réponse