Femmes et développements durables et solidaires

4 juillet 2006

Fruit du colloque international « Femmes, savoirs, sciences et développement durable » à Dakar, cet ouvrage souhaite prolonger la réflexion sur la place des femmes dans le développement durable. Une approche originale du sujet du point de vue des femmes dont les savoirs faire ne sont pas assez valorisés et qui restent les premières victimes de la pauvreté.

« Femmes et développements durables et solidaires » part du constat que les savoirs faire féminins sont trop souvent sous-estimés de par le monde et en particulier dans les pays du Sud. Or la valorisation de leurs compétences permettrait tout à la fois de renforcer leur place dans la société et d’atteindre les objectifs d’éradication de l’extrême pauvreté.
Traitant des différents champs d’action des femmes dans le monde du travail, l’ouvrage est composé de plusieurs textes répartis dans diverses thématiques : conditions de vie et écosanté, technologie et promotion économique, ruralité et productions agricoles, gouvernance et rapports de pouvoir. Résultant d’un colloque à Dakar, il se penche en particulier sur le cas de l’Afrique, mais aborde aussi la condition féminine dans d’autres régions défavorisées. Plusieurs articles sont axés sur les femmes entrepreneurs regroupant des témoignages et des analyses de l’action des femmes dans le champ économique. Certains auteurs traitent notamment des obstacles qu’elles rencontrent comme l’accès au financement. Tout au long de l’ouvrage, la réflexion est portée sur les possibilités d’évolution du rôle de la femme dans leurs activités professionnelles.

« Femmes et développements durables et solidaires », Sous la direction de Fatou Sarr et Georges Thill, éd. Presses universitaires de Namur, 2006

Laisser une réponse