Prospérité sans croissance : la transition vers une économie durable

8 août 2013

Dans son ouvrage, Tim Jackson fait le procès de la croissance économique illimitée et invite à repenser la croissance de manière plus « durable ». Arguments solides et études à l’appui, il bouleverse la macro-économie traditionnelle. Et, exploit pour un économiste, il rend son discours relativement accessible à tous.

« Au coeur de ce livre réside une question très simple. A quoi peut ressembler la prospérité dans un monde fini, dont les ressources sont limitées et dont la population devrait dépasser 9 milliards de personnes d’ici quelques décennies ? », s’interroge Tim Jackson dans son ouvrage. Economiste anglais, il est aussi professeur en développement durable au Centre for Environmental Strategy (CES) de l’Université du Surrey. Son ouvrage, « Prospérité sans croissance : la transition vers une économie durable », est issu d’un rapport explosif rendu en 2009 au gouvernement britannique.

LES PISTES DE TIM JACKSON*
► Réduction de sa consommation (ce qui suppose un changement dans les valeurs, les modes de vie, la structure sociale pour « se libérer du consumérisme »).
► Abandon de la course pour la productivité du travail : développement de services à la personne et de l’économie solidaire.
► Investissements massifs dans l’énergie propre, les économies d’énergie (ce qui ne pourra être financé que si l’on accepte de réduire sa consommation).
► Partage du temps de travail.
► Et pourquoi pas revenu d’existence, rétribuant l’apport de chaque habitant à la société.
* Extrait de RUE89

Dans cet ouvrage, Tim Jackson fait le procès de la croissance économique illimitée. La croissance de la consommation n’augmente pas le bonheur et peut même lui nuire. Et les écosystèmes qui portent nos économies sont en train de s’effondrer sous les coups de cette croissance. Face à une croissance économique en panne, qui montre ses limites écologiques et sociales, l’auteur propose une autre voie entre décroissance et croissance verte. Pour ce faire, il avance des arguments concrets et pertinents, s’appuyant sur les études qu’il a conduites ou coordonnées pour la Sustainable Development Commission du gouvernement britannique. Tim Jackson propose une vision crédible d’une société humaine à la fois florissante et capable de respecter les limites écologiques de la planète.

Un ouvrage déjà culte, lu et relu par les défenseurs d’une économie durable pour tous et par tous. Tim Jackson est devenu le maître à penser des théoriciens de la fin de la croissance illimitée. Son ouvrage est relativement accessible (facile à lire mais ça reste quand même des concepts économiques, donc il faut parfois s’accrocher). A mettre entre les mains tant de celles/ceux qui veulent approfondir ces questions que des novices (mais néanmoins curieux) en la matière.

« Prospérité sans croissance : la transition vers une économie durable », Tim Jackson, éd. De Boeck, coll. Planète en jeu, 2010.

Laisser une réponse