Un nouveau maïs OGM bientôt autorisé en EuropeClés pour comprendreFocus

28 novembre 2013

épi de maïs

Les OGM reviennent sur le devant de la scène en Europe. La Commission devrait en effet autoriser la culture du maïs TC1507 de Pioneer, filiale du groupe américain DuPont de Nemours. La demande date de 2001 mais l’Europe a tardé à se prononcer. En attendant, ce maïs OGM a été accepté par l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (AESA) et la justice européenne demande à la Commission de se prononcer. Celle-ci a transmis la demande au Conseil des ministres. En l’absence d’accord, à la majorité qualifiée (1), la Commission autorisera sa culture.

Verra-ton bientôt un maïs OGM dans nos champs? Le Conseil des ministres européens de l’Environnement doit normalement se décider en décembre 2013. S’il n’y a pas d’accord – et il n’y en a presque jamais en matière d’OGM – la Commission européenne devra l’autoriser. Et les pays européens l’accepter.

En Belgique, les OGM autorisés par l’Europe sont soumis, suivant les Régions, à des règles de coexistence avec les autres cultures. En Flandre, la culture des OGM est facilitée, selon des règles bien précises à respecter. En Wallonie, il suffit d’une opposition non motivée d’un des agriculteurs voisins cultivant en traditionnel ou en bio pour que le projet du champ OGM capote.

Contre les chenilles foreuses du maïs

Ce maïs, c’est le TC1507, de Pioneer. Le conseil de biosécurité belge avait rendu un avis en octobre 2009. «Au niveau de l‘environnement, le conseil avait précisé qu’il n’y avait pas de risques, explique Philippe Baret, de l’UCL, généticien, agronome et membre de ce conseil; par contre, au niveau des tests de toxicité, ils étaient tellement mal faits que nous n’avions pu rendre de conclusion. L’avis de l’AESA est d’ailleurs lui-même mitigé.»

Le TC1507 produit un insectide visant les chenilles foreuses des tiges du maïs, comme celles du papillon la pyrale du maïs. Le TC1507 est aussi résistant à un insectide, le glufosinate d’amonium.

Greenpeace et Les Amis de la Terre, deux associations militant contre les OGM, précisent que l’évaluation des risques à propos de ces deux aspects n’est pas suffisante. «La Commission agit de manière irresponsable en recommandant l’approbation d’un OGM connu pour nuire aux lépidoptères et qui encourage l’usage d’un pesticide tellement toxique qu’il a été banni d’Europe», affirme Greenpeace.

A cause du réchauffement climatique?

Logiquement, cependant, ce maïs ne devrait pas débarquer tout de suite en Belgique, même s’il est autorisé au niveau européen. Les chenilles foreuses causent des dégâts dans des pays plus chauds, comme l’Espagne ou le Portugal, où le climat leur est favorable. Le maïs génétiquement modifié MON810, de Monsanto, la multinationale américaine leader mondial de l’agrobusiness, y est d’ailleurs déjà présent. Cultivé respectivement sur 67.000 et 4.500 hectares, il a des caractérisques similaires au maïs de Pioneer.

Attention, car certains de ces insectes remontent vers le Nord de l’Europe. “On a signalé des dégâts aux maïs en Allemagne”, précise Dominique Perreaux, attaché à la Direction générale de l’Agriculture au SPW (Région wallonne). Rien ne dit si le phénomène s’amplifiera. Mais on sait que le réchauffement climatique est en marche.

Marc Litt

    (1) Le vote de chaque pays européen est pondéré selon une valeur fixe, relative à la taille de sa population. L’Allemagne ou la France ont ainsi 29 voix, la Belgique, 12 voix. Il faut 255 voix pour la majorité qualifiée. Le système changera fin 2014. A noter qu’en matière d’OGM, il n’y a jamais eu de majorité qualifiée au Conseil des ministres.
En savoir plus:

Les anti et les pro au Kouter à Gand: Les 30 ans des OGM: l’anniversaire contesté !

Un seul « non » suffit: Cultures OGM : pratiquement impossibles en Wallonie

Les enjeux: Surfaces cultivées en OGM: 55 fois la Belgique

Mots-clefs : , , , , , , ,

2 commentaires sur “Un nouveau maïs OGM bientôt autorisé en Europe”

  1. [...] Après Monsanto, DuPont de Nemours: Un nouveau maïs OGM bientôt autorisé en Europe [...]

  2. [...] Après Monsanto, DuPont de Nemours: Un nouveau maïs OGM bientôt autorisé en Europe [...]

Laisser une réponse