Et si l’économie nous parlait du bonheur ?(fiches)

8 août 2017

La Commission Justice et Paix propose aux enseignants et animateurs de se pencher sur la question du bonheur, sous l’angle économique. 14 fiches pour mieux comprendre le PIB et ses limites et découvrir les alternatives possibles. Et lancer le débat avec des jeunes, afin de « réfléchir à la façon de replacer ce qui compte vraiment au centre du fonctionnement de nos sociétés ».

Plusieurs questions sont posées : comment évalue-t-on le développement ou de la prospérité d’une société ? Le bien-être d’une population doit-il être un objectif pour un gouvernement ? Qui est le mieux placé pour choisir les instruments de mesure de ce développement ? Qu’est-ce qui compte vraiment, pour nous ? Est-ce qu’il existe d’autres indicateurs que le PIB en Belgique ? Et ailleurs ? Comment fonctionnent-ils ?

Le contenu de ces fiches est basé sur l’ouvrage Et si l’économie nous parlait du bonheur ? Des indicateurs de prospérités citoyennes, éd. Couleur livres, 2013. A ce propos, lire l’interview de son auteure, Laure Malchair, dans le n°110 du magazine Symbioses

Destinées aux enseignants d’économie, de sciences humaines et sociales, de religion ou de morale, ces 14 fiches leur fournissent surtout des éléments théoriques pour mieux comprendre et faire comprendre des notions clés telles que le Produit intérieur brut (PIB), la croissance et leurs limites, la soutenabilité et l’empreinte écologique, ou encore d’autres indicateurs que sont l’Indice de développement humain (IDH) et le Bonheur national brut (BNB) du Bhoutan. Pour s’interroger aussi sur le bonheur, le bien-être et les façons de les mesurer ou pas. Très peu de pistes pédagogiques concrètes sont proposées. Seules quelques questions de débat viennent émailler les fiches. Ces fiches, à la mise en page sommaire, seront donc surtout utilisées comme support d’information pour l’enseignant ou comme document de travail à fournir aux élèves de 16 ans et plus.

Et si l’économie nous parlait du bonheur ?, 14 fiches, Justice et Paix, 2016. 5 € ou téléchargeable gratuitement via www.justicepaix.be

Laisser une réponse