Maquilas

24 novembre 2001

Maquilas : (abréviation de maquiladoras) usines de montage, d’assemblage et de fabrication (vêtements, électroniques, pièces automobiles…) implantées en zone franche et recourant à une main d’œuvre non qualifiée, mal payée, mal traitée et non syndicalisée. Dans le cadre de la mondialisation de l’économie, les entreprises transnationales ont cherché à baisser leurs coûts de production en délocalisant certaines activités des pays industrialisés vers les pays en voie de développement. En atteste le transfert des travaux initiaux ou de finition des Etats-Unis vers les zones frontalières d’Amérique latine dans les années 60 et 70.
(Source : le site du Réseau d’information et de solidarité avec l’Amérique latine)

Un commentaire sur “Maquilas”

  1. [...] Changement de pièce et de décor. La seconde escale veut davantage emmener les élèves sur le terrain « affectif », avec à la clef une arme incontournable : le jeu de rôle. Immersion. Nous sommes soudain au Nicaragua. Les ouvrières de Fortex sont en grève : « Chacun d’entre vous aura un rôle à jouer face à cette grève, vous serez les représentants des différents mouvements qui prendront part aux négociations ». Une fois leur « carte d’identité » en main, les élèves sont invités à « trouver des informations sur leurs personnes ». « Non, mais c’est un truc de malade ! » s’exclame une élève déconcertée et dépaysée en pénétrant dans les maquiladoras et les ateliers reconstitués pour l’occasion. [...]

Laisser une réponse