Une nouvelle carte des fontaines d’eau potable à BruxellesGestes pratiques

7 juin 2013

C’est le retour du beau temps et des gourdes remplies d’eau fraîche ! Mais trouver de l’eau potable et gratuite en ville relève bien souvent du parcours du combattant… Coup d’œil sur le nouveau plan des fontaines d’eau potable à Bruxelles, publié par l’asbl Infirmiers de rue !

L’asbl Infirmiers de rue apporte des soins et une aide aux personnes sans-abri, en leur faisant prendre conscience de l’importance de leur santé et de leur hygiène. En établissant cette carte, l’association veut promouvoir la consommation d’eau auprès de ses patients. « En 2006, il y a eu une grosse canicule et nous avons vu la consommation d’alcool augmenter, explique Anne Van Tichelen. Des personnes nous disaient qu’une bouteille d’eau coûtait plus cher qu’une canette de bière. Nous nous sommes dit qu’il y avait quelque chose à faire en termes d’information et de sensibilisation. »

Des fontaines d’eau potable et libres d’accès dans les rues de la capitale: une solution économique, qui ne génère pas de déchets et qui fédère tout le monde autour d’un même besoin: l’eau. Mais encore faut-il savoir où trouver ces fontaines d’eau potable… Cela tombe bien, c’est l’un des axes de travail de l’asbl Infirmiers de rue !

Depuis 2006, l’association publie un plan des fontaines d’eau et des toilettes gratuites à Bruxelles. Une initiative qui cible tout le monde, mais en priorité les personnes précarisées (voir encadré).

Au total, dans le Pentagone, 29 fontaines d’eau potable et 18 sanitaires publics (dont 17 urinoirs et 1 toilette) sont accessibles gratuitement. Hors Pentagone, la carte répertorie 33 fontaines d’eau potable et 16 sanitaires (dont 12 urinoirs et 4 toilettes).

Peu de toilettes accessibles aux femmes

C’est déjà la sixième année que l’asbl publie un plan des fontaines et sanitaires publics et gratuits à Bruxelles. Voit-elle pour autant une amélioration de ces infrastructures ?

« De façon générale, oui, répond Anne Van Tichelen, de l’asbl Infirmiers de rue. Les fontaines et les urinoirs répertoriés sur la carte sont en état de fonctionnement. Toutefois, il manque encore des toilettes en ville qui pourraient être utilisées par nos patients, et tout particulièrement par les femmes qu’on a tendance à oublier… Également, davantage de toilettes seraient utiles aux passants, navetteurs et à toute autre personne qui se promène en ville, d’autant plus si elle est chargée de sacs ou de bagages. »

Retrouvez ici le plan des fontaines d’eau et des toilettes gratuites à Bruxelles – édition 2013

Ce plan également affiché dans les arrêts de métro de la STIB et dans certains abribus de la ville.

Delphine Denoiseux

Plus d’infos
– Lisez l’article complet sur Mondequibouge.be, Se désaltérer autrement
– Ou rendez-vous sur le site web de l’asbl: www.infirmiersderue.org

3 commentaires sur “Une nouvelle carte des fontaines d’eau potable à Bruxelles”

  1. [...] Infirmiers de rue et des formations qu’elle organise. – Lire sur Mondequibouge.be, « Une nouvelle carte des fontaines d’eau potable à Bruxelles » Lire aussi sur Mondequibouge – « Eau: stop aux gaspillages [...]

  2. Adrien dit :

    Je ne savais pas qu’il y avait tant de fontaines d’eau potable dans notre capitale ! Merci pour l’information et surtout pour le plan très clair ;)

Laisser une réponse