De quel bois puis-je me chauffer ?Gestes pratiques

8 novembre 2006

illuAvec l’augmentation des prix du gaz et du mazout, on entend de plus en plus parler du chauffage au bois. Est-ce vraiment une alternative plus économique ? Et surtout, qu’en est-il du point de vue environnemental ?

Les appareils de chauffage

Quand on pense à « chauffage au bois », on visualise généralement des bûches qui se consument dans une cheminée, pour le plus grand plaisir des yeux et des membres engourdis.

Il existe pourtant une diversité de systèmes qui présentent un rendement nettement plus intéressant que le feu ouvert (environ 10% de rendement) : les inserts (40 à 80%), les poêles à bûches (70 à 90%), à plaquettes (70 à 90%) ou à pellets (80 à 90%) et les chaudières à bûches (50 à 80%), à plaquettes (70 à 85%) ou à pellets (70 à 90%). Ils peuvent être utilisés comme chauffage individuel ou d’appoint ou être la source d’énergie principale d’un chauffage central (chaudières et poêles-chaudières).

Les poêles de masse, eux, fonctionnent avec un matériau réfractaire qui accumule la chaleur et la restitue lentement. Leur rendement est très bon (70 à 85%) et leur prix est élevé.

Le combustible

Le combustible bois existe sous diverses formes : les bûches, les plaquettes et le bois densifié (bûchettes, briquettes, pellets).

Dans cet article nous ne parlerons que des bûches, car c’est la manière de brûler le bois de chauffage la plus répandue, et des pellets (granulés de bois) qui sont en plein boom pour le moment, notamment grâce à leur confort d’utilisation.

Les plaquettes sont des morceaux de bois déchiquetés provenant surtout de résidus d’exploitation forestière, des sous-produits des entreprises de transformation du bois … et sont peu utilisées par les particuliers.

Les bûches
Elles sont facilement disponibles à des prix abordables voire même gratuitement si l’on dispose de bois sur sa propriété. Elles doivent impérativement sécher 2 ans sous abri car un bois humide a un moindre pouvoir calorifique et ne brûle pas bien (production de CO et autres substances indésirables). Les installations à bûches sont les plus rapidement rentabilisées mais nécessitent un espace de stockage.
Les bûches peuvent être utilisées dans tout type d’appareil : les feux ouverts, les inserts, les poêles à bûches et les chaudières à bûches.

Les pellets

Ce sont des granulés cylindriques (diamètre de 5-6 mm et longueur de 10 à 30 mm) produits par compression de sciure de bois. Grâce aux propriétés naturelles de la lignine contenue dans le bois, aucun liant et aucun additif n’est nécessaire !
Livrés en sacs de 15 ou 20 kg et en vrac par camion souffleur (environ 200€ la tonne), les pellets offrent un bon confort d’utilisation. Leur pouvoir calorifique est élevé : 2 kg de pellets = 1 litre de mazout = 10 kWh
Il faudrait 3 à 4 kg de bûches pour obtenir la même énergie.
Les pellets peuvent être utilisés dans des poêles et des chaudières à pellets.

Chaque système a ses avantages et inconvénients et le choix se fera en fonction du budget disponible, du confort recherché et de la place dont on dispose. Par exemple les systèmes de chauffage central avec une chaudière à pellets offrent le même niveau de confort d’utilisation qu’un chauffage au mazout car l’alimentation est entièrement automatique. Les systèmes à bûches demanderont, eux, plus de manutention (préparation du bois et chargement des appareils). , de la place dont on dispose…

Il est évident que la réflexion ne sera pas la même pour une habitation en ville que pour une construction rurale plus proche de sources d’approvisionnement.

La question économique

Le chauffage au bois est-il économique ? Il n’est pas si aisé de répondre à cette question : tout dépend du type d’appareil (cassette, poêle, chaudière), du prix du bois, du niveau de consommation en combustible, etc.

Pour illustrer le coût d’une chaudière au bois pour chauffage central, nous vous proposons un graphique issu d’un tableau établi par Le Centre de compétence bois de la société de promotion pour l’est de la Belgique (www.wfg.be) (Télécharger le tableau original en pdf).

tableau comparatif chauffage
graphique chauffage

MBT = mazout basse température | MC = mazout condensation | G = Gaz | GC = Gaz à condensation | P = pellets

Ce graphique nous montre principalement les éléments suivants :
• le coût d’installation d’une chaudière à pellets est élevé : 2 à 4 fois plus qu’une chaudière gaz ou mazout. Il faut donc avoir suffisamment de moyens pour l’investissement de départ ;
• la base annuelle varie en fonction du niveau de consommation. Quelque soit le mode de chauffage, le plus économique reste évidemment de bien isoler sa maison pour consommer le moins possible;
• le coût du combustible est environ deux fois moindre pour les pellets : l’utilisation du bois est d’autant plus intéressante que la quantité de combustible consommée est élevée ; A l’inverse, moins vous consommerez, moins la chaudière à pellets sera économiquement intéressante.
• au total, si l’on considère une période d’amortissement de 15 ans avec une consommation de combustible moyenne, les coûts pour les différentes solutions de chauffage sont remarquablement proches et tournent autour de 2000 € par an, tout compris.

Bien entendu, le résultat du calcul va dépendre fortement des hypothèses de départ (coût de la chaudière, des accessoires et du montage), du prix des combustibles et des taux d’intérêt. En toute logique, plus le prix des combustibles classiques augmentera, plus le chauffage au bois sera avantageux étant donné que le prix du bois n’est pas aussi fluctuant que celui des combustibles fossiles.

Exemple du mazout : évolution du prix sur les 4 dernières années.
graphique mazout

Source : www.informazout.be

Le cas des bûches est particulier car les prix sont très variables selon l’essence du bois, le conditionnement, le séchage et la distance de livraison. Exemples extrêmes de prix : 5 €/stère pour de l’épicéa sur pied (soit 3 à 4 €/1000kWh) et 100 €/stère de chêne coupé 33 cm, sec 2 ans et livré (soit 50 à 80 €/1000kWh).
L’hiver dernier le prix moyen des bûches était de 60 à 70 €/stère.

Dans les cas les plus favorables (p. ex bois disponible dans la propriété), les temps de retour de l’investissement sont excellents !

La question environnementale

La réponse économique est donc nuancée et est à étudier au cas par cas. La réponse environnementale, par contre, est plus immédiate !

Nous utilisons habituellement du gaz, du mazout ou du propane pour chauffer nos maisons. Ceux-ci présentent deux inconvénients majeurs : ils ne sont pas renouvelables (ce sont des sources fossiles mettant des centaines de millions d’années à se former) et dégagent d’importantes quantités de CO2.

Le bois apporte une réponse concrète à ces deux problèmes. Non seulement le bois est renouvelable (la production se fait en quelques dizaines d’années) mais, en plus la forêt accumule le CO2 (sous forme de biomasse) et permet donc un bilan CO2 neutre. Nous pouvons dire que, si la forêt est gérée de manière durable (pas de coupe à blanc…) le CO2émis lorsque le bois brûle correspond à celui que l’arbre a prélevé dans l’atmosphère durant sa croissance.

D’autres arguments rendent le chauffage bois particulièrement attirant :
• Le bois est une ressource importante en Wallonie : la forêt couvre un tiers du territoire. La gestion de celle-ci vise surtout à produire du bois de qualité pour des usages nobles (bois de construction, meubles…). Cela engendre des sous-produits qui peuvent être valorisés énergétiquement dans des installations de chauffage ;
• En outre, le bois est un combustible local, ce qui implique moins de transport. Il favorise l’emploi local et le développement rural ;
• Le bois favorise l’indépendance énergétique ;
• Enfin, des primes existent en Région wallonne qui peuvent donner un coup de pouce au moment de se décider pour l’achat d’un chauffage au bois.

Les primes et réductions d’impôts

Au niveau fédéral, une réduction d’impôts de 40 % (plafonnée à 1280 €) est accordée pour le remplacement d’une ancienne chaudière par une chaudière au bois.

La Région wallonne, quant à elle, octroie des primes suivantes :
• 250 € pour les poêles et inserts à bois ;
• 250 € pour les poêles à pellets ou céréales ;
• 500 € pour les chaudières biomasse (bois, céréales, …) à chargement manuel ;
• 1750 € max pour les chaudières biomasse (bois, céréales, …) à chargement automatique.

Infos : Les Guichets de l’Energie 078/15 15 40 – http://energie.wallonie.be

La province de Luxembourg offre une prime de max 750 € à l’achat d’une chaudière biomasse à chargement automatique et de 500 € max à l’achat d’un poêle à bois (plus d’infos).

En savoir plus ?L’adresse incontournable en matière de bois-énergie et de biomasse en général est l’asbl Valbiom. Vous trouverez une mine d’informations sur leur site parmi lesquelles nous vous recommandons les suivantes :
• Se chauffer au bois … un bon choix ! (brochure grand public)
• Les coûts et les performances des installations de chauffage au bois, janv. 2006

Sur le forum du site du Réseau Eco-Consommation se sont développées plusieurs discussions … brûlantes sur le chauffage au bois et plus particulièrement sur les pellets. Vous y trouverez une foule de commentaires et de conseils de consommateurs avertis, n’hésitez pas à y poser vos questions ou y apporter votre contribution ! www.ecoconso.be/forum

Article rédigé par Jonas Moerman, dans l’art d’éco…Consommer , la newsletter du Réseau Eco-Consommation (novembre 2006)

15 commentaires sur “De quel bois puis-je me chauffer ?”

  1. Mandi dit :

    bonjour les commentaires que vous avez redigé son tres bien
    nous somme des futur fabricant de granulé de bois (pellets)
    nous seron installé a fleurus-martinrou
    nous livrerons par sacs de 15 kg / bigbag / et en vrac production plus
    de 30.000 ton/an
    ouverture prévu pour janvier 2007
    le site pellets-mandi est en constuction
    salutation de Mr mandi gjon

  2. Weiller dit :

    Bonjour,

    Mandi, en tant que futur « gros » consommateur, nous pouvons prendre contact, voici mon email:weillerm@yahoo.fr.

    Je suis occupé à construire une station de lavage automatique 4 pistes avec chauffage pellets à arlon. Un très beau projet dont les débuts sont prévus mai 06 (d’après les intempéries…!)

    N’hésitez en aucun cas à prendre contact avec moi afin d’en discuter!

    WABY WASH

  3. aubry j dit :

    bonjour,

    Mandi vosi mon email; emanuelle@skynet.be je suis a la recherche de fabrican de pellets nous ne sommes pas bien fourni les fournitures sont dans un delai de 3semaines a2mois suivant les commandes nous sommes a plusieur dans la region de virton des commande de 12t et 10t et plus les autres jespere une bonne reponse

  4. Holtzem j dit :

    Bonjour,

    Je recherche un fourniseur de pellets dans la région de virton voir Arlon .
    J’ai de grosse dificulté a en obtenir a temps

  5. Holtzem j dit :

    VOICI MON E MAIL POUR ME CONTACTER EN CAS DE RENSEIGNEMENT
    jacques.holtzem@godfrina.vw-audi.be

  6. Cyril dit :

    J’espere qu’on pourra bientot proposer aux Belges un annuaire des fournisseurs de bois energie comme bois-de-chauffage.net pour la France !

  7. Mandi dit :

    NOUS CONTACTER VOIR SITE MERCI

  8. Mandi dit :

    PRODUCTEUR DE PELLETS

    NOUS CONTACTER VOIR SITE MERCI

    http://www.pellets-mandi.be

  9. josselito dit :

    Certaines personnes me disent et les commantairesprécédents aussi qu’il y a un problème d’approvisionnement qui ne fera que s’emplifier avec le nombre en hause d’utilisateurs.
    Qu’en est-il?Car qui dit pénurie sous entend augmentation du produit.C’est l’offre et la demande.

  10. Amaury dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir le taux le pollution développé quand une personne se chauffe avec du bois peint, de vieille palette et du bois vernis et traité.
    Merci bien à vous

  11. aubry j dit :

    les établiussement petit mazout livre du pellet en sac en vrac au détail
    établssement maeu a saint mard en accord avec petit

  12. françois dit :

    quelles conditions de température, humidité, etc. faut-il respecter pour stocker des pellets de bois? quelle est la durée limite du stockage si ces conditios sont respectées? merci d’avance pour vos commentaires.

  13. aubry joel dit :

    attention les mazout Goffinet a Houdemont région Habay vente du très beau pellets lituanien en sac de 20kg prix 5 euro va très bien pour la chaudière et pour le poil a pellets a recommandé vivement moi j’ai chaudière et poil a pellets.
    adresse rue du 24 Aout.58
    6724 Houdemont
    tel 063413112
    demander Vincent goffinet
    il vente un autre pellet francais du feuillut il va bien aussi
    attention tout dépend aussi des parametres de votre chaudière et de votre poil a pellet pour le beau fonctionnement beaucoup de vendeur ne save pas les regler correctement j’ai fait les formation pour les deux mon GSM pour des renseignement 0497.40.98.27.

  14. Christine dit :

    Surtout ne pas prendre de pellets sans la norme Din+ car les calibres ne sont pas tous les même. En plus les pellets des pays de l’est sont fait à partir de vieux chassis de porte et de fenêtre peints il y a des résidus de peinture et de vernis et des gaz s’échappent et se peut être dangereux. Sur Virton il y a le Badger pellets fabriqué à la palleterie François 100% résineux avec toutes les normes européennes. le sac de 15 kilos est à 4€ la palette de 750kg est à 182,40€. Vous pouvez vous fournir à l’Art du Feu à Virton Avenue de la Grange au bois n°tél 063 385 355. Ils en ont (en principe) toujours de stock.

  15. bois de chuaffage dit :

    Bonjour,je vend le bois de chauffage sur palette (charme et hetre, sec TRES SEC) : PRIX 55-60 EUR/STERE AVEC LIVRAISON. MON NUM 0499328380

Laisser une réponse