Les GAS, vers une nouvelle consom’actionReportages

6 juillet 2007

Groupes d'achatsManger des produits frais de la ferme, c’est possible, même en ville. Déjà présents en Wallonie et aujourd’hui à Bruxelles, les « GAS », Groupes d’Achats Solidaires, achètent fruits et légumes d’une ferme partenaire. Plus qu’un simple réseau de consommateurs, ils partagent l’envie d’une alimentation différente. Un pas de plus vers une consommation responsable.

Samedi, 7h du matin, Serge commence sa tournée. Depuis près de deux ans, en plus de livrer des paniers de ses légumes bio aux particuliers, ce producteur de la ferme Arc-en-ciel de Wellin fait aussi la tournée des « GAS ». Derrière ces trois lettres s’organisent des regroupements de ménages désirant acheter en commun les produits d’une ferme bio. Nés il y a deux ans sous l’impulsion de l’association Le Début des Haricots, les trois GAS en place à Bruxelles (Schaerbeek, Saint-Gilles et Ixelles) sont aujourd’hui totalement autonomes et autogérés. « Chacun des membres est tour à tour responsable de la distribution. Un circuit court, sans intermédiaire, c’est ce qui fait la force des GAS » explique Mathieu, l’un des initiateurs de ces groupes d’achats bruxellois. Plus qu’une relation commerciale, c’est l’adhésion à des principes communs qui lie les membres du groupe au producteur partenaire. Un projet au-delà du clientélisme. Ici, c’est le travail de la collectivité et l’autogestion qui priment.

En route

Groupes d'achats11h, GAS de Schaerbeek. Les trois membres organisateurs de cette semaine sont au rendez-vous pour recevoir la livraison bimensuelle de Serge. Au menu : salade, navets et plusieurs choux asiatiques. Le contenu de chaque livraison change en fonction de la récolte. « Manger des produits de saison, c’est la garantie d’avoir des légumes savoureux. C’est aussi l’occasion de découvrir des légumes, comme ce choux chinois » fait remarquer le producteur. Une originalité accueillie avec le sourire par les membres qui déjà s’organisent pour assurer la préparation des paniers. Quant à Serge, il repart. Dans sa camionnette hantée par les senteurs de citronnelle et légumes frais, il poursuit sa tournée, direction Ixelles, puis Saint-Gilles. Dans un hall d’immeuble, un appartement… Trois lieux, la même envie de manger des produits sains wet de se réunir. Pas seulement fruits et légumes mais aussi produits laitiers, œufs, bières, fournis par d’autres partenaires, partageant les mêmes valeurs.

Du côté du producteur…

Actuellement en pleine expansion, les Groupes d’Achats Solidaires (GAS) ou Groupes d’Achats Communs (GAC) réunissent, tant à Bruxelles qu’en Wallonie, des personnes qui font le choix d’acheter ensemble des produits écologiques directement auprès des producteurs. Les commandes collectives sont livrées dans les différents de dépôts gérés par chacune des personnes ayant pris part au GAS/GAC.
Pour les GAS (uniquement sur Bruxelles): Le Début des Haricots asbl – av. de la Brabançonne, 32 – 1000 Bruxelles – www.haricots.org
Pour les GAC (Wallonie et Bruxelles): Nature & Progrès – rue de Dave – 5100 Jambes – 081 30 36 90 – www.natpro.be

Les GAS sont non seulement un excellent moyen pour les membres de manger de la nourriture saine, mais cette collaboration peut aussi être une réelle aubaine pour les petits producteurs. Depuis l’année dernière, les membres des GAS sont liés à la ferme Arc-en-ciel par un abonnement à durée déterminée. Une garantie de revenus fixes pour la ferme soumise aux aléas de la production (météo, parasites, insectes…). Ce revenu, certes modeste, lui permet de vivre dignement des fruits de son travail. Outre avoir des produits de qualité toute l’année, l’état d’esprit des groupes d’achats c’est donc aussi la solidarité avec le producteur.
À raison d’une quinzaine de ménages par GAS, la ferme Arc-en-ciel privilégie une production à petite échelle. Là encore la qualité prime sur la quantité. « Nous n’utilisons ni engrais, ni pesticides. Il suffit souvent de respecter et d’utiliser l’écosystème naturel pour obtenir de beaux fruits et légumes » explique Serge. Conscient des aberrations de l’agriculture de masse, il reste fidèle à ses principes de « bon sens », au bénéfice des consommateurs. 19h fin de la tournée, preuve s’il en faut que le bio fait de plus en plus d’adeptes et que les GAS ont un bel avenir devant eux. La ferme Arc-en-ciel a d’ailleurs atteint le maximum de ses capacités, les GAS ont donc instauré une liste d’attente et songent surtout à créer de nouveaux groupes à Bruxelles. Reste à trouver les partenaires producteurs.

Julie Mandrille

Pour en savoir plus :

8 commentaires sur “Les GAS, vers une nouvelle consom’action”

  1. Agnes dit :

    Les GAS bruxelloises ont aussi leur propre site: http://www.gas-bxl.collectifs.net

  2. Kenny dit :

    Voici le lien du nouveau site du GAS, tout frais tout neuf:
    http://www.gas-bxl.collectifs.net/

  3. Emanuela dit :

    Bonjour,
    l’idée d’un autre GAS à Bruxelles vient de naître. Nous cherchons d’adeptes autant motivés que nous le sommes! Le lieu de la permanence est à définir (peut-être Ixelles ou Etterbeek, à établir en rélation aux exigences des intéressés) ainsi que la/e ferme/s à contacter. On souhaiterait que le groupe soit opérationnel le plus tôt que possible: répondez nombreux svp!
    emanuela_giovannetti@yahoo.it

  4. Pascale dit :

    A quand un GAS à Liège ?

  5. Céline dit :

    Bonjour,
    En Wallonie, il existe des GAC (Groupes d’Achats Communs). Leur fonctionnement et leur philosophie sont similaires à ceux des GAS.
    A Liège, à première vue, j’en ai identifié deux: http://www.barricade.be/rubrique.php3?id_rubrique=24 et http://www.beaumur.org/spip.php?article2
    Peut-être en existe-t-il davantage. Renseignez-vous auprès de la locale de Liège de Nature & Progrès: http://www.natpro.be/liege.html

  6. Isabelle dit :

    J’habite Pont-à-Celles. Existe-t-il un GAS dans cette région?

  7. Céline dit :

    Bonjour,
    Pour les GAC wallons, adressez-vous à Nature & Progrès: http://www.natpro.be/
    Bonne recherche!

  8. Bonjour,
    Nous venons de créer un GAC à Saint-Symphorien à 25 ménages.
    Existe-t-il u GAC dans la région de Jurbise- Erbisoeul?

Laisser une réponse